×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 395
×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag link line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

a-calvinTandis que beaucoup leur prédisaient un four, les festivités Calvin 09 bouclent avec des chiffres proches du noir. Avec un total des produits de 3,185 millions de francs, il reste à l'association Calvin09 10 000 francs à trouver. Roland Benz, son président, est confiant.

L'affaire n'était pourtant pas gagnée d'avance, a relevé M. Benz. La Ville et l'Etat de Genève ont longtemps hésité avant d'accorder une subvention chacune de 209 000 francs et 369 000 francs. L'Eglise protestante a de son côté investi 350 000 francs sur un total de dons et de subventions de 1,74 million de francs. Les recettes propres, provenant de la billetterie des spectacles comme d'autres ventes, ont permis de gagner 1, 17 mio.

Suisse-Constitution-Federale-1-2

Le Parti évangélique suisse (PEV) change son fusil d'épaule. Il s'était engouffré l'automne dernier dans la brèche antiminarets et parlait de lancer une initiative populaire pour ancrer des valeurs chrétiennes dans la Constitution. Aujourd'hui, ses responsables privilégient la voie parlementaire.

 

Le PEV joue la prudence. Après une large consultation, le Parti évangélique suisse renonce à lancer son initiative populaire. Cette dernière visait à ancrer les « valeurs chrétiennes » dans la Constitution fédérale. « Notre volonté de renforcer des libertés religieuses a été saluée », a toutefois expliqué Heiner Studer, le président du parti, devant les délégués réunis samedi à Soleure en assemblée extraordinaire. Mais de fortes divergences sont apparues sur la formulation du texte à soumettre à la population, souligne Reformierte Nachrichten (RNA).

gdrapids_2010 Plus de 80 millions de protestants vont essayer de tirer à la même corde. Deux branches se sont alliées vendredi pour créer la plus grande organisation d'Eglises réformées au plan international. L’Alliance réformée mondiale (ARM) fait de l’engagement éthique sa priorité tandis que le Conseil oecuménique réformé (COR) met l'accent sur le développement spirituel.


Par Aline Bachofner


«Les protestants doivent parler d’une seule voix claire et audible s’ils veulent avoir une chance d’être entendus», soutient Gottfried Locher, le président fraîchement élu de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) et un des cinq vice-présidents de l’ARM.

carte_madagascar A Antananarivo, les journalistes de Radio Fahazavana, média proche de l’Eglise réformée de l'île (FJKM), sont emprisonnés depuis un mois. Les convocations de certains pour « une enquête approfondie » au tribunal ont débuté. Les conditions de détention s'avèrent pénibles.

Par Samuel Ramuz

« Ils sont traités de manière correcte. » Les nouvelles reçues mercredi par Jacques Küng, secrétaire romand de DM-échange et mission, rassurent. Elles proviennent d'Antananarivo où un de ses délégués sur place est entré en contact avec un pasteur de la FJKM, qui a pu rendre visite aux détenus.

« Deux d'entre eux ont déjà été convoqués pour une enquête approfondie au tribunal », a précisé à ProtestInfo Théodore Randriamanantena, l'ancien directeur de Radio Fahazavana. L'Eglise, via cette radio, emploie et salarie les journalistes et techniciens incarcérés depuis près d'un mois.

4698899991_ed0a467e79
Gottfried Locher © FEPS
Le Bernois Gottfried Locher, 44 ans, va incarner la voix des réformés pendant quatre ans après Thomas Wipf. Il a été élu lundi matin par l'Assemblée des délégués de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) à Herisau face au Lucernois David Weiss et au Valaisan Didier Halter. A peine élu, il s'envolera vendredi pour Grand Rapids, Chicago, USA, où il brigue un poste dans la nouvelle organisation réformée mondiale, issue d'une fusion.


Jeune, brillant, il est considéré comme un conservateur moderne, partisan d'une "autorité spirituelle" forte. Gottfried Locher, membre de la direction de l'Eglise Berne-Jura-Soleure, est également directeur depuis 2006 l’Institut d’études œcuméniques de l’Université de Fribourg, un poste qu'il va quitter avant la fin de l'année.

Le Bernois est encore l'un des cinq vice-présidents de l'Alliance mondiale réformée. Il a donc un bon réseau international. Pendant la campagne, certains se sont demandés si son profil international était le bon pour répondre aux défis que rencontrent les Eglises réformées en Suisse, confrontées globalement à une baisse d'audience dans la société.

 

090914-xavierpaillard
Xavier Paillard © Le Régional

Pour affirmer la vocation réformée de l'édifice lausannois, les délégués du Synode vaudois ont accepté samedi d'y affecter un poste ministériel cantonal. Le principe de réduction du nombre des régions passe également la rampe. Pierre-André Glauser a aussi été élu au poste de caissier de l'Eglise.

Par Samuel Ramuz

« Vides, ces édifices sont un contre-témoignage. » Xavier Paillard, vice-président du Conseil synodal, n'a pas mâché ses mots samedi à Chardonne. Face aux délégués du Synode, il a plaidé pour la réaffirmation de l'identité protestante de ce que l'exécutif de l'Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) nomme, en tout cas momentanément, ses « lieux-phares ».

Dans le lot, la cathédrale, bien sûr. Un pasteur y sera rattaché dès 2011. Sa mission ? Rendre accessible, de manière différenciée et selon des modalités qui restent à fixer, le message évangélique à un public de près de 400 000 visiteurs annuels. Le volet œcuménique ne sera cependant pas occulté.

© 2019 Protestinfo