×

Message

Failed loading XML...
797818
Cathédrale St-Pierre

A Genève, l'assemblée constituante a donné son feu vert jeudi à la rédaction d'un préambule à la constitution cantonale. Une référence à la dimension spirituelle de l'être humain pourrait y être introduite. Une révolution dans l'un des trois cantons laïques de Suisse.

La constituante, c'est l'occasion de mieux articuler le rapport entre les institutions religieuses et l'Etat, a expliqué à ProtestInfo Charlotte Kuffer, la présidente de l'Eglise protestante  genevoise (EPG). La loi de 1907 définit une abstention. Il s'agit désormais d'instaurer un pont qui permet le dialogue.

Avec le vote de jeudi, les Eglises enregistrent peut-être une première victoire d'étape alors même qu'elles viennent de perdre deux théologiens à la constituante. Olivier Fatio, ancien professeur à l’Université de Genève et initiateur du Musée International de la Réforme, a invoqué des raisons de santé. De son côté, le professeur de théologie Michel Grandjean a dû constater que la charge ne lui permet plus de mener de front son engagement dans la constituante et ses recherches à l'Université de Genève. La Faculté de théologie lui a rappelé les devoirs qu'implique un poste à 100%.

93c12028-fbd1-11de-b28e-13643383cade
Patriarche Shenouda III - DR

Une Eglise lausannoise a décidé de s'intéresser de plus près à une communauté qui fréquente ses locaux depuis près de 15 ans, celle des coptes orthodoxes égyptiens de Suisse romande. Cette rencontre intervient deux semaines après un massacre de coptes le jour du Noël orthodoxe à Nag Hammadi, en Egypte.

La communauté des Eglises chrétiennes du canton de Vaud (CECCV) a envoyé une lettre au patriarche Shénouda III pour témoigner de sa solidarité après ce massacre. Par ailleurs, les coptes de Suisse appellent à venir manifester leur solidarité avec les victimes samedi prochain à Berne (voir encadré).

Lente intégration

Lausanne compte une vingtaine de communautés protestantes - et quelques orthodoxes -  venant d'autres horizons. Leurs membres pratiquent leur culte (ou messe) dans une église réformée, parfois dans l’indifférence des paroissiens locaux.  « Notre volonté est clairement de favoriser les rapprochements, de dépasser la cohabitation, pour amorcer un processus d’intégration avec celles qui le souhaiteront »,  souligne le pasteur Daniel Alexander, membre du Conseil régional de la région de Lausanne – Epalinges. « Mais nous savons que cela prendra du temps, peut-être même plus qu’une génération ».

WIPF_03
Le pasteur Thomas Wipf (Mosimann/FEPS)

Berne - La Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) s'apprête à renouveler son Conseil. Son président, Thomas Wipf, ainsi que quatre de ses membres ne se représenteront pas et quitteront leurs postes à la fin de la législature, le 31 décembre 2010. Des changements qui annoncent une petite réforme chez les protestants suisses.

" La Fédération des Églises protestantes de Suisse est à un tournant ", analyse Didier Halter, président de l'assemblée des délégués de la FEPS. Une allusion autant à la conjoncture actuelle qu'au départ fraîchement annoncé du président de son exécutif, le pasteur Thomas Wipf.

Car après trois législatures, le Zurichois était pratiquement devenu le visage des réformés de Suisse. Celui qui s'exprime en leur nom et qui les représente publiquement. Un visage qui leur est identifiable, mais aussi une tête qui pense pour eux.

520 Paris - De tous les intellectuels français, Régis Debray compte parmi les plus attentifs aux rites, aux phénomènes de longue durée, à ce qui ne se voit pas au premier abord mais structure le monde. La médiologie, méthode de réflexion dont il est l’initiateur, ne vise pas à étudier la rumeur médiatique, mais au contraire à comprendre quels systèmes d’organisation, d’information et de pensée permettent l’existence d’un événement. Dans son dernier ouvrage, Le Moment fraternité, Régis Debray déplore le cynisme et la désinvolture de notre société.

Propos recueillis par Jean-Luc Mouton et Frédérick Casadesus, de l'hebdomaire français Réforme

Nous assistons périodiquement à une montée des peurs vis-à-vis de l’islam.
Comment l’analysez-vous ?

Il faudrait distinguer le court terme et la longue durée. Pour l’actualité, l’affaire des minarets
représente une petite réaction hystérique, xénophobe, politicienne, qui ne sent pas très bon. Le vieil antisémitisme du terroir est mort et le racisme est devenu islamophobique. Certes, un antisémitisme perdure, mais il est d’importation, de procuration ; c’est le ricochet du conflit israélo-arabe dans les cités. (...)

328engagement-mariageLausanne - Les Eglises vaudoises catholique et protestante sortent le grand jeu pour le Salon du mariage. Elles interpelleront les couples par une scène de ménage au Palais de Beaulieu du 22 au 24 janvier. Elles seront aussi présentes avec Jacques Salomé, Guy Corneau et Willy Pasini au premier forum sur le couple et la famille au Centre des congrès de Montreux les 6 et 7 février.

Le stand oecuménique des Eglises innove cette année à l’occasion du Salon du mariage de Lausanne, ont indiqué les Eglises dans un communiqué mardi. Elles invitent les couples à la réflexion en les interpellant par une scène de ménage sur fond d’assiettes cassées… Les visiteurs pourront eux-mêmes briser de la vaisselle, après y avoir inscrit une difficulté ou un souci dont ils aimeraient se débarrasser dans le couple ou la famille. Dans un clip vidéo, l’humoriste Thierry Romanens tentera aussi, sur le mode de l’humour, de dissuader les couples de se marier.

taxe_pauvres
Extrait de « La guerre aux pauvres », J.-M. Bruyère
Cantonalisées à l'extrême, les Eglises protestantes disposent de moyens radicalement différents si elles se trouvent à Neuchâtel, Genève ou Zurich et Berne. Si en période de crise, les Romands soutiennent les quelques organes régionaux ou nationaux et envisagent même leur développement, l'utilité de ces dernières se fait moins pressante pour certaines Eglises alémaniques.


Avec la crise, des Eglises riches, situées en Suisse alémanique, trouvent difficile de financer des organes régionaux ou nationaux. « Quand vous devez diminuer le salaire et le nombre de pasteurs, c'est délicat d'expliquer aux paroissiens qu'il faut augmenter le financement des organisations hors du canton », a expliqué à ProtestInfo Ruedi Reich, président de l'Eglise réformée zurichoise.

© 2017 Protestinfo