×

Message

Failed loading XML...
a-crise
La pratique économique doit se conformer à certaines valeurs fondamentales : responsabilité, équité, option pour les pauvres. C’est ce que demande la Fédération des Églises protestantes de Suisse dans l’étude qu’elle vient de publier et qu’elle s’apprête à présenter à deux symposiums internationaux, a-t-elle indiqué dans un communiqué jeudi.


Pour de nombreuses personnes dans le monde entier, les récentes crises financières ont eu de lourdes conséquences. Les répercussions sur l’économie réelle ne touchent pas seulement la protection sociale et l’emploi dans les pays industrialisés. Il y a menace aussi, dans les pays économiquement moins avancés, sur des droits fondamentaux tels que le droit au développement et le droit à l’alimentation, et sur la protection contre la discrimination.

a-cop«Changer pour vivre mieux» est le thème de la dernière édition de la revue internationale de théologie et de spiritualité «La Chair et le Souffle», réalisée en partenariat avec la Fondation du Devenir, elle-même mandatée par l’OCDE. Dix-sept auteurs y abordent la question de la qualité de la vie à partir de leurs champs de compétence respectifs.

Par Pierre-Alain Heubi, VP Berne-Jura-Neuchâtel

Prendre conscience des mécanismes du système capitaliste, résister à ses principes inscrits au plus profond de nous-mêmes, par un retour au spirituel, figure au cœur du dernier numéro de «La Chair et le Souffle». Un livre-essai de 250 pages, né de la rencontre entre Lytta Basset, directrice de la publication, et Diane Louise Lassonde, co-présidente de la Fondation du Devenir. L’objectif: creuser plus avant la dimension spirituelle de l’être humain comme critère déterminant pour une vie de qualité. 

a_-_euthanasieLa consultation fédérale qui vient de se terminer au sujet de l’assistance au suicide aura au moins eu deux mérites: elle aura montré, d’une part, que la solution extrême, soutenue naguère par Pascal Couchepin et, derrière lui, par une majorité sans doute de catholiques romains et d’évangéliques, n’était pas suivie: revenir en arrière en interdisant les associations d’assistance au suicide est une tentation légitime de l’esprit mais n’a guère de chance de s’imposer à l’opinion.

Chronique par Denis Müller, professeur d'éthique aux Universités de Lausanne et Genève, L'Hebdo

Une opinion qui semble acquise à l’encadrement légal actuel, mais à condition que l’autodétermination de chacun soit garantie; c’est à mes yeux un appel paradoxal à plus de libéralisme et, de fait, à une extension de la médicalisation rampante d’un prétendu «droit» à cette assistance.

a-m
Mme Andrea Taschi-Erber DR
La théologie féministe vise à dévoiler et à résoudre des structures de domination et de discrimination, pour que le message biblique puisse conduire de façon concrète à l'avènement d'un monde plus libre et plus juste.

Par Andrea Taschl-Erber, collaboratrice scientifique à l'Institut de sciences bibliques de l'Université de Graz (Autriche),Bonne Nouvelle*

C'est l'expérience de femmes en particulier qui est au point de départ de ce questionnement critique de l'image de Dieu et de celle de l'être humain transmises dans la Bible et par la tradition. Toutefois, dans une vision globale, les expériences d'oppressions multiples, provoquées par le racisme, l'exploitation économique, le colonialisme, etc. sont elles aussi de plus en plus prises en compte.

Cette option de base a été mise en œuvre dans les différentes disciplines de la théologie. Une lecture féministe critique des textes bibliques analyse dans quelle mesure des préjugés et des intérêts ont contribué à fixer des rôles particuliers aux femmes (et aux hommes) dans la société et dans l'Eglise. Une interprétation féministe de la Bible pose aussi le même «soupçon» sur une interprétation qui est dominée par les hommes au long de l'histoire et qui voudrait justement que la référence à la Bible puisse justifier la soumission des femmes.

g-haldas-3-x« Et j’ai noté ceci/dans mon petit carnet/il n’y a pas longtemps:/"Dans/un monde aujourd’hui/où désormais ne brille/que l’argent non l’aurore/Je le dis franchement/Je rends mon passeport"/Tu peux sourire Aurore/et néanmoins c’est vrai/Je sais que tu le sais/Ainsi soit-il Aurore/Je peux mourir en paix »

Chronique par Serge Molla

Georges Haldas vient de mourir, avec une discrétion et dans un silence qu’il souhaitait, analogues à ceux qui accompagnaient ses réflexions solitaires ces dernières années. Quoi qu’en diront ceux qui, dès maintenant, tenteront d’évaluer l’œuvre d’un homme qui consacra son existence à la lecture et l’écriture, Georges Haldas était un immense écrivain, ce qui jamais ne l’empêcha. de se préoccuper du « bruit et de la fureur du monde ». Bien au contraire, tant cet homme était constamment à l’écoute de ce qui fait et défait l’humain.

 

a_-_acrea
Bataille pour l'enseignement © Wikipedia

L'école Alliance pierres vivantes (APV) vient de migrer de Payerne (VD) à Siviriez (FR). Elle n'a rien perdu de ses principes. Parmi eux, l'enseignement des thèses créationnistes aux enfants. Un cas loin d'être unique en Suisse romande, mais une première en terrain catholique. Enquête.


Les écoles confessionnelles évangéliques font leur nid en Suisse romande. L'une d'entre elles vient même de poser un pied en terres historiquement catholiques. Après dix ans à Payerne, Alliance pierres vivantes (APV) a ouvert ses portes cet été dans le canton de Fribourg, sur la commune de Siviriez. « Nous considérons les élèves comme des créatures de Dieu », affirme Dominique Schaller, porte-parole de l'association qui gère l'établissement. Suffisant pour inculquer aux têtes blondes (et aux autres) des thèses créationnistes?

© 2018 Protestinfo