×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 395
×

Message

Failed loading XML...

imagesLe professeur Jean-Louis Leuba (1912-2005), grand théologien neuchâtelois de la deuxième moitié du XXème siècle, disciple et confident de Karl Barth, était une personne haute en couleur, truculente, dont les cours laissaient éblouis et légèrement moqueurs ses étudiants. J’en étais un à la fin des années 70 à Neuchâtel.

Chronique par Gabriel de Montmollin


Il aimait les œufs au plat (je l’ai vu en manger sept d’un coup) ou relever le défi de répondre en deux mots aux questions les plus difficiles. « Qu’est-ce que le diable ? » lui avais-je demandé un jour. « L’absolutisation du relatif », m’avait asséné le professeur du tac au tac. Rien à redire.

45392388b4A Berne, dans le Jura et à Soleure, les paroisses du cru pourront puiser dans le petit pécule pour fortifier leurs liens avec les Eglises issues de la migration. De ce côté de la Sarine, ces derniers se limitent pour l'heure souvent à des échanges de lieux de culte. En attendant plus.

Un échange de chaires entre un pasteur évangélique érythréen et un collègue réformé en ville de Berne: voilà la forme que peut prendre aujourd'hui un partenariat entre une Eglise issue de la migration et l'Eglise Berne-Jura-Soleure (BEJUSO). « Nous voulons avant tout fortifier les liens existants », souligne l'ethnologue Sabine Jaggi, du Service Migration de BEJUSO.

a_-_Elections-VOTEBREVE - Le 13 mars, les électeurs vaudois seront appelés aux urnes pour renouveler leurs autorités communales. La région Lausanne-Epalinges de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) invite les candidats au conseil communal de Lausanne et de quelques communes alentours à répondre aux questions des électeurs sur le rôle des Eglises dans la Cité.

Le dossier des Eglises ou des problématiques touchant à des questions de sens reviennent régulièrement sur le devant de la scène. Dans le canton de Vaud, les électeurs vont se prononcer sur l'initiative d'EXIT qui demande l'autorisation de pratiquer l'assistance au suicide dans les EMS publics. L'enseignement religieux à l'école, le port du voile dans les lieux publics ou la gestion des lieux de culte sont quelques-uns des thèmes auxquels autorités politiques et citoyens sont confrontés.

a_-_financePaul Dembinski, professeur à l’Université de Fribourg et directeur de l’Observatoire de la Finance à Genève, et Otto Schäfer, chargé des questions de théologie et d’éthique à la FEPS, ont débattu de la crise et de la possibilité d'une nouvelle éthique à Bâle en décembre dernier. En marge de Forum de Davos, ils sont revenus s'expliquer sur le plateau de "Faut pas croire".

Par Matthias Böhni, reformierte presse

« Qui sont les responsables de la débâcle?» a demandé Paul Dembinski. Les historiens pourraient conclure un jour qu'ils sont si nombreux qu’au final, il n’y a pas de coupable. Mais un tel constat indique une crise systémique qui doit être évaluée du point de vue technique, mais aussi philosophique et éthique.

Les_vieux_du_Muppet_Show
Les petits vieux du Muppet Show

Il ne se passe pas un jour sans qu’un docte spécialiste ou un politicien bienveillant interpelle par médias interposés sur l’irrésistible vieillissement de la population. En 2050, selon les prévisions, 2 milliards de terriens auront plus de 60 ans. Les propositions pour faire face se distinguent généralement par leurs bonnes intentions, le méli-mélo des appellations pour désigner les intéressés et une tendance à privilégier les mesures de santé.

Par Roland Campiche*

3ème Age, 4ème Age et bientôt 5ème Age. Vieux, Aînés, Personnes âgées, Sages, Retraités, AVS… Beaucoup de noms qui désignent un ensemble un peu flou, mais qui pourrait poser un problème ! Or, depuis des décennies, on dispose en Suisse comme ailleurs d’études qui montrent que cet univers indéfini ne renvoie pas qu’à des constructions d’EMS ou des accompagnements de fin de vie.

5397152633_938890617b
Jon Pult © FEPS/Röthlisberger
Les croyances ont-elles besoin d'Eglises? Vendredi 28 janvier à Davos, la question a tenu en haleine les intervenants de la dernière soirée de l'Open Forum 2011 de la FEPS. Parmi eux, Jon Pult, 26 ans et président du parti socialiste grison. Interview.

Par Samuel Ramuz


ProtestInfo: Jon Pult, avez-vous peur des Eglises?

Jon Pult: Non, pas du tout. J’ai du respect pour les communautés religieuses. Mais j'éprouve aussi un certain scepticisme lorsque elles prétendent à une vérité trop absolue et ont le sentiment de détenir un monopole sur la transmission d’une orientation éthique ou sur la recherche de sens dans la vie. On peut avoir des valeurs fondamentales issues des Lumières et non pas seulement d’une croyance. Mais je n’ai aucune peur de l’Eglise.

© 2018 Protestinfo