×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 395
×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1
Opinion / 16 novembre 2011 - 07:30

Un rêve de liberté

Zenobie-revuJ’ai visité la Syrie, il y a trois ans. Un voyage soigneusement préparé vers des lieux dont j’avais rêvé dès le temps de mes études : Damas et sa mosquée des Ommeyades, Bosra et son théâtre, les forteresses franques, Apamée et ses colonnes, Ebla et sa bibliothèque, enfin en bout de course, Palmyre, ses temples et ses tombeaux, Palmyre hantée par les ombres d’Odeinath et de Zénobie.  (Légende photo: la reine Zenobie a régné sur la ville de Palmyre (267-273) et brièvement sur une partie de l'Empire romain. )

Par Guy Le Comte*

Ce voyage vers des rêves anciens fut l’occasion d’une belle rencontre, celle des Syriens, aimables, souriants et hospitaliers. A Shebna, lieu de naissance de l’empereur Philippe l’Arabe, des dizaines de classes enfantines visitaient le musée, et les enfants rieurs nous interpellèrent joyeusement.

billets-reluAlliance Sud et quatre ONG critiquent les conclusions de l'enquête de l’autorité fédérale de surveillance des marchés financiers suite au Printemps arabe. Elles auraient voulu que les noms des banques qui ont abrité des avoirs suspects des dictateurs déchus soient publiés.

Pour la coalition d'ONG*, le dispositif de lutte contre les avoirs illicites des banques suisses doit être amélioré. Elles réagissent dans un communiqué à ce qu’affirme l’autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) dans un rapport publié le 10 novembre dernier. La FINMA enquêtait depuis février sur les avoirs suspects en provenance d’Afrique du Nord sur des comptes en Suisse.

sf.coutsA Neuchâtel, les services funèbres ne sont plus considérés d'intérêt public par l'Etat. Fragiles financièrement, les Eglises du canton réagissent. A Genève, l'Eglise protestante fait connaître le coût de ses prestations depuis 2003 déjà. De quoi crier à la privatisation des services ecclésiastiques ? Enquête.

Par Samuel Ramuz

Un défunt enterré sans autre forme de cérémonie : c'est l'image sombre que les Eglises neuchâteloises envoyaient à la population du canton fin septembre. A l'origine, la récente décision du Conseil d'Etat de ne plus reconnaître les services funèbres comme des prestations « d'intérêt général ». Des tractations sont en cours, mais le coût des cérémonies d'enterrement pourrait revenir aux trois Eglises reconnues par la Constitution. Et dans certains cas, in fine, aux familles des défunts.

michel-servet_300« Michel Servet eut la singulière infortune d’avoir été brûlé deux fois : en effigie par les catholiques, et par les protestants en chair et en os […] Son débat avec Calvin […] c’est en fait le conflit intérieur de la droite et de la gauche de la Réforme ». (Légende photo: Servet représenté par le peintre mexicain Diego Rivera)

Par Jean Batou*, blog de La Tribune de Genève

C’est par ces mots que s’ouvre la biographie de Servet, publiée il y a presque 60 ans, pour le 400e anniversaire de son supplice, par Roland Bainton, le grand spécialiste des origines du protestantisme de l’Université de Yale.

Né en 1511 à Villanueva, une petite bourgade d’Aragon, Servet est d’origine marrane par sa mère, issue d’une famille de juifs convertis. Sa conscience s’éveille au cours de la brève période de tolérance religieuse que connaît l’Espagne du premier tiers du 16e siècle. L’édition polyglotte complète de l’Ancien et du Nouveau Testament en hébreu et en grec vient d’être achevée. Le mouvement des Alumbrados – des Illuminés (sans rapport avec les affabulations du Da Vinci Code) appelle à une « réforme de l’Église par les hommes de l’Esprit », et la cour du roi Charles, récemment élu empereur, s’enthousiasme pour la pensée humaniste d’Erasme.

Vols_speciauxLa Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) n'ira pas plus loin. Après un mandat de six mois, elle abandonne son rôle d'observateur des vols de retour forcés des requérants d'asile déboutés. Le Conseil de la FEPS l'a annoncé lundi matin à Berne devant l'Assemblée des délégués.

Laurent Zumstein, pasteur vaudois responsable cantonale des solidarités, respire. « Nous sommes soulagés d'apprendre que cette expérience va prendre fin», a-t-il déclaré à ProtestInfo. Pour lui, ce n'est pas possible d'être « juge et partie » dans de telles situations.

fepsLe Conseil synodal vaudois questionne le mandat confié à la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) par l'ODM. Les critères de poursuite ou non du monitoring au-delà de décembre doivent être clarifiés, estime l'EERV. Des réponses sont attendues lors de l'Assemblée générale de la faîtière réformée qui débute aujourd'hui lundi à Berne. (Photo : © Pascal Frautschi - TdG)
© 2018 Protestinfo