×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 395
×

Message

Failed loading XML... xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name error parsing attribute name attributes construct error Couldn't find end of Start Tag n line 1 xmlParseEntityRef: no name xmlParseEntityRef: no name StartTag: invalid element name Opening and ending tag mismatch: link line 1 and head AttValue: " or ' expected attributes construct error Couldn't find end of Start Tag body line 1 Entity 'nbsp' not defined Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: h4 line 1 and h2 Opening and ending tag mismatch: meta line 1 and body Opening and ending tag mismatch: head line 1 and html Premature end of data in tag html line 1

svALAIN_narrowweb__300x4440La question la plus ennuyeuse qu'on puisse poser sur la religion est probablement de savoir si tout cela est «vrai». Ces derniers temps, malheureusement, les débats publics sur la religion font une fixation sur cette question précise, avec d'un côté une poignée de croyants exaltés et de l'autre un groupe tout aussi restreint d'athées fanatiques.

Par Alain de Botton*, Huffington Post

Mon approche est quelque peu différente. Dans mon esprit, bien sûr, aucun élément de la religion n'est vrai, dans le sens qu'il serait un don de Dieu.

Ce qui importe n'est pas de savoir si Dieu existe ou non mais de savoir où mener le débat dès lors qu'on a conclu qu'il est bien évident qu'il n'existe pas.

Je pense qu'il est possible de demeurer un athée convaincu tout en trouvant néanmoins les religions sporadiquement utiles, intéressantes et réconfortantes, et en faisant preuve de curiosité à l'égard de certaines de leurs idées et pratiques qui pourraient être importées dans le monde laïque.

Guy_GilbertDepuis plus de 40 ans, Guy Gilbert, prêtre atypique, a troqué son aube contre un blouson noir et des santiags. Invité à Bienne, puis à Neuchâtel et à la Chaux-de-Fonds, il fera le voyage le 23 mars prochain pour notamment venir y rencontrer jeunes et détenus et leur faire part de son expérience en milieu marginal. Il leur parlera surtout de sa quête quotidienne, qui consiste à sortir les jeunes de la rue et de la détresse. Rencontre.

Par Céline Latscha

ProtestInfo: Guy Gilbert, avez-vous l’impression que la situation en Suisse est fort différente de celle vécue en France?


Guy Gilbert: J’ai l’impression pour ma part que ce qui se passe en Suisse est plus «soft» qu’en France. Chez nous, dans les banlieues, on assiste à une véritable guerre des gangs, et personne n’hésite à abattre un camarade pour pouvoir dealer sur son terrain.

MosqueeParticiper à la vie associative, faire preuve de solidarité quand des chrétiens sont agressés à l'étranger et utiliser l'humour pour désamorcer les tensions : le Rassemblement de Suisses musulmans (RSM) publie trente propositions pour atteindre un objectif commun: remplacer le rejet par le respect.

Par 

Anne Buloz

Le 29 novembre 2009, la population suisse acceptait l’initiative populaire « Contre la construction de minarets » à 57,5%. Un « oui » inattendu qui avait induit un fort sentiment d’exclusion au sein de la population musulmane et qui nécessite, aujourd’hui encore, un important travail de compréhension et de réconciliation.

CathedraleDrapeau3L'EPG doit économiser 1,5 million de francs d'ici 2014. Près de six postes de travail pourraient passer à la trappe. Les délégués au Consistoire (parlement) voteront sur des mesures concrètes en juin. Une restructuration de plus pour l'EPG.

Lancé en 2010, le groupe de travail 2014 (GT14) de l'Eglise protestante genevoise (EPG) a rendu sa copie en début d'année. Lieux (paroisses, services, espaces), immobilier, administration : les axes d'économies et de revenus nouveaux n'épargnent aucun secteur de l'institution. Ils étaient connus. Mais les propositions, élaborées de concert avec le terrain, se précisent. « Ce rapport est une étape intermédiaire », a expliqué Anne-Catherine Schneider, membre du GT14, aux délégués au Consistoire (parlement). Ils étaient réunis jeudi 15 et vendredi 16 mars au soir au Centre paroissial de Malagnou (GE).

bansky



























Les vitraux sont dans la rue. L'Anglais Banksy, personnage mythique de la scène graffiti, a réalisé cette oeuvre l'an dernier en collaborant avec des étudiants d'une école de Los Angeles. Informations tirées du site www.banksy-art.com



montreUne cinquantaine d'étudiants en lettres de l'Unil ont planché sur l’inventaire des monuments funéraires vaudois du Moyen Age à 1830 environ. L'un d'eux, Nicolas Alexandre Rutz, monte au château de La Sarraz (VD) une expo étonnante sur la représentation de la mort. A découvrir dès le 30 mars.

Par Francine Zambano, Uniscope, le magazine du campus de l'Université de Lausanne

« Le patrimoine est un domaine qui me passionne. » Aucun doute là-dessus. Nicolas Alexandre Rutz est animé par un enthousiasme communicatif lorsqu’il évoque son intérêt pour les dalles funéraires. « J’aime le côté intrigant de ces objets », dit-il.

© 2018 Protestinfo