×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document

3568_eglise-minaret_440x260

Au Liban, chrétiens et musulmans s’apprêtent à célébrer pour la première fois à Beyrouth une « fête nationale commune islamo-chrétienne » autour de la figure de Marie jeudi prochain le 25 mars. Le gouvernement libanais vient de donner son feu vert. L’initiative fera-t-elle des émules ailleurs ?


Par Camille Gonzales et Tania Buri


Lech Walesa, l'ancien leader polonais, est attendu jeudi Beyrouth, ont indiqué à Protestinfo les organisateurs de la manifestation au Liban. La fête se déroulera le jour de l’Annonciation dans le calendrier catholique, mais ne tend pas à la remplacer.

blablaLes médias préfèrent parler des catholiques et des musulmans plutôt que des réformés, confirment deux recherches de l’Ecole des Hautes Etudes de sciences appliquées à Winterthour (ZH). Les protestants souffrent de leur quasi-absence des médias, mais si les autres religions apparaissent plus souvent, ce sont pour des raisons qui les desservent généralement.

D'après Matthias Böhni, de reformierte presse

Les médias parlent peu des protestants, mais quand ils le font, c'est plutôt de façon positive, relève Carmen Koch* dans une étude, où elle a analysé la fréquence et le traitement réservés aux nouvelles abordant le fait religieux. Elle a passé à la loupe en 2008 des quotidiens, des émissions radio et TV de la région zurichoise et lausannoise. Parmi eux, « 20 Minutes », « 24 Heures », « Le Matin » et « Le Temps » en Suisse romande ainsi que la «NZZ», le «Blick», le «Tages-Anzeiger», l’«Echo der Zeit» et le «Tagesschau» (Téléjournal) pour la Suisse alémanique.
Voila_Capture4Une ONG veut inciter les réformés romands à témoigner de la foi qui les anime. A l'heure où l'on scie les croix sur le sommet des montagnes, cette démarche est diversement reçue par les milieux réformés. En effet, ces derniers sont davantage réputés pour leur discrétion que pour l'affirmation tonitruante de leurs croyances.

Par Jean-Christophe Emery

imagesA l'Université de Lausanne, le cours public de théologie abordera cette année la crucifixion au cinéma et dans la bande-dessinée. Explications d'Alain Boillat, spécialiste de la représentation du Christ, avant sa conférence le 30 mars.

Jésus meurt sur la croix entouré d’une foule bruyante. Ses dernières pensées l’emmènent dans une rêverie. On le voit alors se précipiter dans les bras de Marie-Madeleine. Qui nettoie au plan suivant les plaies de la crucifixion sur le corps de son amant. Un Jésus humanisé illumine les yeux des cinéphiles cette année-là. Nous sommes en 1988.

La dernière tentation du Christ de Martin Scorsese sort sur les écrans. Mais sur fond de scandale. Car cette interprétation de la mort de Jésus provoque des hauts-le-cœur du côté de l’Eglise. Et choque le public plaidant pour le respect des Evangiles...

Propos recueillis par Sandrine Perroud

images-1Genève - Leo Kaneman, co-directeur du Festival du film et forum international sur les droits humains, regrette que le Conseil ait adopté une résolution visant à interdire la diffamation des religions.

Opinion de Leo Kaneman

Un peu plus d'un an après la célébration en grande pompe du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme (DUDH), les temps ne sont pas à la fête. La résolution «contre la diffamation des religions», adoptée le 27 mars 2008 par le Conseil des droits de l’homme, en est peut-être l’exemple le plus frappant. L’adoption de cette résolution est emblématique d’une dérive dangereuse du Conseil qui tend à vider de leur substance les principes qu’il est censé promouvoir.

margotHanovre - La cheffe de l'Eglise protestante allemande, Margot Kässman, a été arrêtée pour ivresse au volant. Tirant les conséquences de ses actes, elle a démissionné. Mais était-il nécessaire qu'elle quitte son poste? N'est-on pas plus dur avec une femme à ce niveau de responsabilité? Le chic du christianisme n'est-il pas le pardon? Ou cette option n'est-elle réservée qu'aux catholiques? Denis Müller, éthicien et théologien, et Pierre-Luigi Dubied, doyen et professeur de théologie pratique à Neuchâtel lancent quelques pistes.

Par Tania Buri

Tandis que les affaires de pédophilie défraient à nouveau la chronique du côté catholique, l'Eglise luthérienne allemande perd sa cheffe pour ivresse au volant. Si les démissions, les dénonciations à la justice et les condamnations sont peu nombreuses pour les premier cas, Margot Kässman a démissionné avec effet immédiat. Deux poids, deux mesures?

© 2017 Protestinfo