×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
Eglises / 26 janvier 2017 - 08:00

Brèves

Les cinq sens s'invitent au culte
Conférences sur la Réforme au Musée d'art et d'histoire

hacksaw ridge ©Metropolitan films Tu ne tueras point de Mel Gibson retrace l’histoire du premier objecteur de conscience de l’armée américaine à avoir été décoré de la Médaille d’honneur pour sa bravoure durant la bataille d’Okinawa.

Par Myriam Bettens

Le pilonnage sans répit des troupes ennemies s’est calmé, Desmond Doss interpelle Dieu sur la falaise de Maeda durant la bataille d’Okinawa. Cette ultime bataille à laquelle les ministres des Cultes catholiques, réformés et évangéliques de Suisse romande ont été conviés à participer par l’entremise d’une projection en avant-première du film de Mel Gibson. Un film qui sortira le 1er février sur les écrans romands et qui retrace le parcours de Desmond Doss, premier objecteur de conscience à avoir été décoré au combat. L’avant-première de Tu ne tueras point s’est déroulée sous les auspices de trois médias chrétiens de Suisse romande au cinéma Odéon de Morges, la projection s’est poursuivie par une table-ronde à laquelle était conviés trois intervenants: Le capitaine aumônier Jean-Marc Savary, John Graz qui dirige le Département des affaires publiques et de la liberté religieuse au sein de l’Eglise adventiste mondiale ainsi que Michael Mutzner, secrétaire général adjoint du Réseau évangélique suisse.

holdinghands https://flic.kr/p/PETFKL’Eglise évangélique réformée vaudoise a récemment fait parvenir à ses employés une recommandation sur l’accompagnement du suicide assisté. Préférant ne pas imposer de directives éthiques, le Conseil synodal laisse aux ministres le choix de la marche à suivre et la possibilité de ne pas intervenir.

Par Noriane Rapin

Photo: g_cowan CC (by-nc)

«On ne saurait donner ici de directives éthiques définitives tant les positions des uns et des autres varient en fonction de leur approche des questions touchant au respect de la vie, de la dignité et de la liberté individuelle.» Cet extrait de la recommandation du Conseil synodal de l’Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV), donne le ton du document transmis aux ministres le 13 janvier dernier et intitulé «Assistance au suicide et accompagnement pastoral». L’exécutif y rappelle d’une part qu’il n’est pas question de juger du bien-fondé des demandes de suicide assisté, et d’autre part que la vie humaine, selon la Bible, se définit surtout comme un ensemble de relations. Les pasteurs sont donc encouragés à offrir un accompagnement au demandeur et à ses proches avant et après l’acte, mais on laisse à leur jugement la possibilité d’intervenir ou non au moment même du suicide.

La chapelle du Foyer du Servan, construite en 1960. ©célébrer.ch/AUJRéalisé par des étudiants de master en histoire de l’art, l’ouvrage collectif Lausanne – les lieux du sacré fait le portrait de trente lieux de cultes lausannois. Entre articles historiques et itinéraires dans la ville, rencontre avec le professeur Dave Lüthi, investigateur du projet.

Photo: La chapelle du Foyer du Servan, construite en 1960. ©célébrer.ch/AUJ

Par Laurence Villoz

Publié début décembre 2016, le collectif Lausanne - les lieux du sacré présente 30 édifices religieux de la cité vaudoise du XIXe au XXe siècle. Réalisé par des étudiants de master en histoire de l’art sous la direction du professeur Dave Lüthi, ce guide grand public se destine autant aux habitants de la région qui souhaitent redécouvrir le patrimoine qu’aux touristes qui visitent la ville. Après les écoles, les parcs et les jardins publics, la collection Architecture de poche passe à la loupe les lieux de culte. Rencontre avec le professeur Dave Lüthi, à l’origine de ces travaux.

L'Eglise française de Berne https://flic.kr/p/o79FWMLes Eglises francophones en Suisse alémanique sont de fait confrontées à la diversité cultuelle et culturelle, accueillant autant des Suisses romands, que des Africains ou des Canadiens. Un modèle d’intégration prôné par DM-échange et mission en Suisse romande.

Photo: L'Eglise française de Berne CC (by-nc-sa) Olivier Schopfer  

Par Laurence Villoz

«Dans un contexte où les Eglises réformées en Suisse sont confrontées à une diminution du nombre de membres et des ressources, nous souhaitons stimuler les communautés locales à travers ce que les Eglises du Sud peuvent leur apporter», explique Valérie Maeder, collaboratrice chez DM-échange et Mission. Depuis l’été 2016, l’association qui vise à développer des collaborations avec les Eglises du Sud a lancé le «programme Nord» qui a, entre autres, pour but d’encourager le témoignage chrétien au niveau local en s’inspirant et en créant davantage de liens avec les Eglises de la migration établies en Suisse.

Helene Kung DanseQuelque 200 invités se sont réunis à l’espace culturel des Terreaux pour prendre congé d’Hélène Küng et accueillir Bastienne Joerchel Anhorn à la direction de Centre social protestant du canton de Vaud.

Photo: avant son discours, Hélène Küng fait quelques pas de danse avec son petit-fils dans les bras, sur la musique de Ion Miu et Alexandre Cellier.

Par Joël Burri

«Lors de chacune de mes rencontres avec Hélène Küng, je garde le souvenir d’une personne souriante et chaleureuse qui rendait même les désaccords presque agréables», a déclaré Pierre-Yves Maillard dans l’hommage qu’il a rendu mercredi à Lausanne à celle qui fut, pendant 10 ans, directrice du Centre social protestant – Vaud. (CSP). Le président du Conseil s’est réjouis de faire un métier étrange lui permettant dans la même journée de serrer la main du président chinois Xi Jinping et d’Hélène Küng, soulignant que cette deuxième rencontre lui tenait vraiment à cœur.

© 2017 Protestinfo | création site :