×

Message

Failed loading XML...
  • 08 septembre 2017 - 08:10
  • Joël Burri 2839 signes
Spiritualité

Une semaine à l’écoute de Dieu

Un homme priant https://flic.kr/p/Fk3wyWLa pasteure Hetty Overeem appelle les croyants de toutes confessions à consacrer la semaine précédant le jeune fédéral pour «accueillir Dieu gratuitement» dans nos vies.

Par Joël Burri

«On demande toujours beaucoup de choses à Dieu, mais on prend rarement le temps d’écouter ce qu’il veut pour son Eglise», explique la pasteure de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) Hetty Overeem. Avec un groupe de croyants de diverses confessions de «la grande famille chrétienne», elle propose donc de cheminer vers le jeûne fédéral dans le jeûne et la prière.

Ainsi du dimanche 10 septembre au samedi 16, les croyants sont invités à faire place à Dieu dans leur vie. Choisir un jeûne, par exemple se priver d’un ou plusieurs repas par jour, renoncer à l’alcool, à la cigarette ou à internet et prévoir 40 minutes de méditation quotidienne. Sur le site EcouterDieuEnsemble.ch, les fidèles trouveront tout pour vivre cette semaine. En particulier des liturgies inspirées par la prière de Nicolas de Flüe.

Enfin, le dimanche 17 à 18h, une célébration œcuménique aura lieu à la cathédrale de Lausanne pour clore cette semaine de prière et d’écoute. «Mais chacun doit se sentir libre de participer, même les personnes qui ne peuvent pas se déplacer», prévient Hetty Overeem. Ainsi tout le matériel est disponible online, permettant de vivre individuellement cette opération.

«J’espère quand même que les gens vont partager», prévient la pasteure. Ainsi sur le site web, les lieux souhaitant accueillir des méditations collectives peuvent le faire. Les gens qui s’engagent dans cette semaine peuvent s’inscrire. «Leur nom et leur prénom s’affichent alors. Pas leur numéro. De cette façon, les gens qui se connaissent peuvent se contacter pour se regrouper ou tout simplement s’appeler ou s’envoyer des messages pour partager ce qu’ils ont reçu durant ce temps de silence.» Durant la semaine, il sera aussi possible de partager sur le site web.

Dans le même état d’esprit, la pasteure a renoncé à fixer une heure pour que tous les participants se retrouvent au même moment en méditation. «Certains travaillent le soir, ou la nuit, d’autres le matin. Il était impossible de trouver une heure commune.» Des participants se sont déjà annoncés un peu partout en Suisse romande.

«Il y a sept ans, j’avais proposé au Conseil synodal que l’EERV arrête tout pendant une semaine pour se mettre à l’écoute de Dieu», raconte la pasteure. «La proposition avait été jugée trop radicale. Mais cet été, j’ai ressenti un appel à organiser cela pour l’ensemble de l’Eglise chrétienne.»

« Retour
© 2017 Protestinfo