×

Message

Failed loading XML...
Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
  • 28 juin 2016 - 08:15
  • Joël Burri 2289 signes
Médias

Diminution des cultes et messes TV pour sauver les magazines religieux

Sur le plateau de «Faut pas croire», capture d'écran d'un film ©Pierre-Alain FreyUn accord a été trouvé entre la RTS et les Eglises partenaires. Le nombre de célébrations télévisées sera drastiquement réduit, ce qui permettra de conserver des magazines spécialisés sur la thématique religieuse. A titre d’essai, une offre de diffusion vidéo sur le web des cultes et messes radio sera proposée.

Photo: Sur le plateau de «Faut pas croire» capture d’écran d’un film ©Pierre-Alain Frey

Les émissions religieuses de la Radio télévision suisse (RTS) sont sauvées! A la suite d’une longue période de négociation, l’entreprise audiovisuelle et les Eglises sont parvenues à un accord autour d’un nouvel «équilibre entre la captation des offices religieux et la production de magazine d’approfondissement», indique la RTS, vendredi dans un communiqué.

«Le nombre d’offices religieux télévisés va diminuer d’une trentaine de messes et cultes par année à une vingtaine, dont deux seulement de Suisse romande, au lieu de douze actuellement», précise le communiqué commun des partenaire protestant Média-pro et catholique Cath-Info, publié vendredi également.

Le budget, pour la RTS, des programmes de RTSreligion passe ainsi de 2,5 millions de francs à 1,75 million. En novembre 2015, la RTS avait annoncé une diminution du budget à 1,6 million, provocant une levée de boucliers des téléspectateurs. Plusieurs magazines de la rédaction de RTSreligion devaient disparaître. Une pétition avait récolté 25'000 signatures.

La proposition de réduire le nombre de cultes et messes télévisés pour sauver les magazines religieux avait été faite en février par Médias-pro et Cath-Info. Cette mesure a finalement été suivie par la direction de la RTS. Les cultes et messes radio du dimanche sur Espace 2 sont, par contre, conservés et la diffusion vidéo sur le web (streaming) de certains de ces offices sera proposée à titre d’essais.

Sur La Première, «la chronique de RTSreligion» diffusée quotidiennement peu avant 6h30, et «Hautes fréquences», le dimanche soir, sont conservés. Sur Espace 2, «A vue d’Esprit» cèdera sa place à une «nouvelle émission de décryptage religieux.» Sur RTSun, les deux magazines «Dieu sait quoi» et «Faut pas croire» vont fusionner. Le nouveau magazine sera diffusé le samedi à 13h25.

A la suite d’une décision du Tribunal fédéral, la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR) dont fait partie la RTS doit réduire son budget de 40 millions de francs. Dont 11 millions pour la RTS.

(Job)

« Retour
© 2017 Protestinfo