×

Message

Failed loading XML...
  • 02 mai 2016 - 08:00
  • Gilles Bourquin 2360 signes
Eglises

L’Eglise réformée du Jura renouvelle ses autorités

Tags:

Assemblée de l'Eglise du Jura, Pierre Bohrer, LDDRéunie en assemblée samedi à Delémont, l’Eglise réformée du canton du Jura a renouvelé ses autorités. Le rapprochement entre paroisses est l’un des principaux défis pour la législature qui s’ouvre.

Photo: Pierre Bohrer, LDD

Par Gilles Bourquin, La Vie protestante Neuchâtel, Berne, Jura

«Les effectifs de nos instances dirigeantes et de nos commissions sont au complet, tant au niveau cantonal que paroissial, ce qui montre une motivation au sein de notre Eglise» s’est réjoui le pasteur de Porrentruy et conseiller d’Eglise Yvan Bourquin, après l’Assemblée constitutive de la législature 2016-2020 de l’Eglise réformée évangélique de la République et Canton du Jura, qui s’est tenue le samedi 30 avril 2016 à Delémont.

Vice-présidente lors de la législature précédente, Christiane Brand, de Saignelégier, accède à la présidence et remplace madame Yvette Gyger, qui termine ses mandats. Francis Küenzi de Porrentruy est le nouvel élu au Conseil de l’Eglise, tandis que trois membres sortants retrouvent leurs fonctions: Pierre Ackermann de Delémont, Jürg Furrer de Courrendlin ainsi que Yvan Bourquin. Pierre Zingg de Bassecourt accède à la présidence de l’Assemblée de l’Eglise et remplace monsieur Roland Stegmann. Tous sont élus à l’unanimité et par acclamation.

Christiane Brand présente «le rapprochement des paroisses, pour unir leurs forces» comme l’objectif prioritaire de la nouvelle législature: «Il s’agit surtout de désenclaver la paroisse des Franches Montagnes en suscitant des collaborations avec les paroisses du bas». Une tâche qu’Yvan Bourquin décrit comme celle de «fluidifier les rouages afin de permettre à chacun de donner toute sa mesure». Francis Küenzi observe pour sa part que «si on juge sévèrement les tensions dans l’Eglise, c’est parce qu’on suppose qu’elle devrait être parfaite». Jürg Furrer souligne la qualité de la collaboration œcuménique et Pierre Ackermann observe que «l’effet minoritaire» contribue à serrer les rangs de l’Eglise.

Dans des contextes plus ou moins aisés, les trois paroisses du canton ont dû faire face au remplacement de plusieurs ministres lors de la dernière législature. A Porrentruy, Serge Médebielle a été remplacé par Françoise Vallat Delannoy. Aux Franches Montagnes, André Marguet par Solveig Perret-Almelid. A Delémont, Gilles Bourquin, Pierre Wyss et François Rousselle ont été remplacés par Carole Perez et Niels John et un poste est actuellement au concours.

Lors de l’Assemblée de clôture de la législation 2012-2016 qui a précédé l’Assemblée constitutive, les comptes 2015 ont été approuvés à l’unanimité. L’important bénéfice de 162’712 fr. lié à l’augmentation des rentrées fiscales provenant des personnes morales et à la diminution des charges salariales, sera attribué à divers projets liés à la mission de l’Eglise, dont 20’000 fr. versés à l’Entraide Protestante Suisse (EPER).

« Retour
© 2017 Protestinfo