×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
  • 21 mars 2016 - 08:15
  • Joël Burri 1521 signes
Eglises

Le Consistoire ne se laisse pas «donner la becquée»

Tags:

temple malagnou

Alors que l’Eglise protestante de Genève mène depuis plusieurs années un processus de réflexion sur son futur, le projet d’«axes stratégiques», proposé par l’exécutif a été reçu comme un doublon dépossédant le Consistoire de ses prérogatives.

Par Joël Burri

«D’une certaine manière, notre objectif est atteint: nous souhaitions avoir votre réaction; ce n’est pas celle à laquelle nous nous attendions», a commenté Anne Perréard Vité, membre du Conseil du consistoire (exécutif) de l’Eglise protestante de Genève (EPG) devant le Consistoire (organe délibérant). «Nous avons l’impression de ne pas avoir su nous faire comprendre.»

Jeudi 17 mars à la chapelle de Malagnou, lors de la première des deux soirées de la session, le Conseil du consistoire souhaitait organiser une simple prise de température: sa discussion «non décisionnelle» autour de «7 objectifs stratégiques» a été froidement reçue. «Le document dont nous discutons contient les ferments d’une Eglise épiscopale sans que cela ait fait l’objet d’un débat», a déclaré André Assimacopoulos, regrettant que l’exécutif tente ainsi de s’accaparer des prérogatives de l’organe délibérant. «Sommes-nous à ce point léthargiques qu’il faille nous donner la becquée?»

Si les objectifs tels que «renforcer la place du témoignage», «stimuler la dimension communautaire» ou «encourager une Eglise “originale”, missionnaire, audacieuse et diversifiée» n’ont pas vraiment été mis en cause, le Consistoire a ainsi regretté que ces objectifs stratégiques concurrencent la démarche dite de Montmirail, entamée il y a plusieurs années, et qui a justement pour objectifs de réfléchir au futur et aux nouvelles orientations de l’EPG. «Ce type de démarche a tendance à dévaloriser ce qui a été fait jusqu’à présent. Et cela est très décourageant», a regretté Daniel Pilly.

Prenant acte de la résistance du Consistoire, le Conseil du Consistoire a mis fin à la démarche, en se réjouissant de l’engagement souhaité par l’organe délibérant.

« Retour
© 2016 Protestinfo | création site :