×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
  • 07 janvier 2016 - 08:15
  • Joël Burri 3353 signes
Culture

Annulé à la suite des attentats de Charlie Hebdo, «Lapidée» à nouveau joué à Paris

Affiche Lapidee 2016En 2015, le spectacle écrit et mis en scène par le metteur et scène et pasteur vaudois Jean Chollet avait été annulé. Le texte, toujours criant d’actualité, revient sur une scène parisienne.

Par Joël Burri

«C’est jour pour jour un an après les attentats de Charlie Hebdo… ce n’est pas un hasard!», écrit laconiquement Jean Chollet dans une invitation à la première représentation de cette reprise de «Lapidée», à voir depuis ce jeudi soir à la Comédie Bastille.

Ce spectacle, déjà présenté à Avignon et Lausanne (en février 2014), devait être joué à Paris en janvier 2015. Finalement par mesure de sécurité, seules trois représentations ont eu lieu pour honorer les billets déjà vendus. Trente avaient été programmées. Au moment d’annoncer cette annulation, Jean Chollet écrivait: «ceux qui ont vu le spectacle savent bien qu’il ne s’agit ni d’un brulot contre l’islam, ni d’une condamnation d’une “civilisation”. Nous voulons dénoncer une pratique abominable et particulièrement barbare: la lapidation.» Lors de cette même communication, Jean Chollet annonçait déjà le projet de reprendre cette pièce en janvier 2016.

Au lendemain des attentats de janvier, la préfecture de Paris avait, en particulier, demandé aux producteurs de ne pas diffuser l’affiche représentant un regard féminin délimité par les contours d’un voile avec une larme de sang. «L’affichage pourrait être considéré comme une provocation», expliquait Claude Telliez, producteur de la pièce interrogé par Libération. «Il ne s’agit pas d’autocensure, il s’agit de responsabilité.» Pour la reprise 2016, le visuel a d’ailleurs été remplacé par une main tenant une pierre.

Interprété par Nathalie Pfeiffer, Pauline Klaus et Karim Bouziouane, «Lapidée» parle de la pression familiale et villageoise que subit un couple de médecins hollando-yéménite lorsqu’ils décident d’aller vivre au Yémen. Après de premières années paradisiaques et la naissance de deux filles, Aneke, la femme hollandaise, souhaite reprendre son activité. Mais les religieux et le village considèrent comme une insulte de vouloir arrêter d’avoir des enfants avant d’avoir eu au moins un descendant masculin. Son mari Abdul pense résoudre le problème en prenant une seconde femme, ce qui provoque une vive réaction d’Aneke. Pour sauver son honneur, Abdul aura recours à tout ce que lui permet la loi…

Jean Chollet le rappel: parler de lapidation reste d’actualité. Dimanche, une femme a été lapidée au Yémen. «Nous avons la conviction que le théâtre a vocation à éclairer, informer et rassembler nos cœurs dans le combat pour les droits de l’homme/droits de la femmes», écrit-il.

 

Le spectacle

«Lapidée»

Texte, mise en scène et lumières: Jean Chollet-Naguel

Distribution: Nathalie Pfeiffer, Pauline Klaus, Karim Bouziouane
Voix off: Roland Giraud

Un réquisitoire implacable contre l'injustice faite aux femmes.

Du mercredi au samedi: 19h30
Le dimanche: 15h

Comédie Bastille
5, rue Nicolas Appert
75011 Paris 

« Retour
© 2016 Protestinfo | création site :