• 29 décembre 2015 - 08:15
  • Joël Burri 2265 signes
Médias

La place des femmes dans l’actualité n’a pas progressé entre 2010 et 2015

graphique GMMP 2015, DRElles représentent environ 50% de la population mondiale, mais dans les médias d’actualité, les femmes ne sont que 24% des personnes dont on parle. Ce chiffre n’a pas varié en 5 ans.

Graphique: GMMP 2015

Par Joël Burri

«Qui figure dans les nouvelles?», pour répondre à cette question L’Association mondiale pour la communication chrétienne (WACC) organise tous les 5 ans depuis 1995 la plus vaste étude mondiale des médias sur les questions de genre. La cinquième édition de ce rapport a été menée par des équipes de bénévoles dans 114 pays qui ont scruté 22’136 reportages publiés, diffusés ou tweetés le 25 mars 2015 par 2’030 maisons d’information, écrits ou présentés par 26’010 journalistes et mettant en évidence 45’402 personnes interviewées ou sujets de la nouvelle. Tous les articles produits ce jour-là n’ont pas été pris en compte: seuls ceux mis en avant par les éditeurs (par exemple, annoncés en une du journal).

Le rapport présentant l’analyse de cette étude a été publié il y a quelques semaines. Il en ressort que la représentation des femmes dans l’actualité n’évolue pas. Seulement 24% des personnes présentent dans les informations sont des femmes. Un chiffre identique à celui obtenu 5 ans plus tôt par la 4e édition du Global Medias Monitoring Project (GMMP). Les nouveaux médias (site web et twitter) font à peine mieux puisque le monde qu’ils dépeignent compte 26% de femmes.

En 2015, les femmes représentent 38% des personnes s’exprimant pour parler de leur expérience personnelle (38% au niveau européen). Elles sont 30% des témoins d’événements cités (28% en Europe). Et elles représentent 19% des experts et 20% des porte-parole cités (18% et 21% en Europe). De fait, parmi les femmes présentent dans les médias au niveau mondial, 16% sont présentées comme victimes (8% pour les hommes) et 19% sont identifiée selon leur statut familial (5% pour les hommes). 20% travaillent (alors que 40% des femmes ont un emploi).

Dans les sujets de sciences et santé, les femmes sont 35% des personnes représentées, mais ce domaine n’occupe que 8% de l’ensemble de l’espace médiatique. Par contre, elles ne sont que 16% des personnes figurant dans les actualités politiques ou gouvernementales.

Toutes ces actualités sont présentées par des journalistes, reporters et animateurs qui dans 37% des cas sont des femmes. A la télévision, ce chiffre monte même à 49%, en particulier parmi les jeunes présentateurs qui sont majoritairement féminins. Le sexe du reporter influence le choix des intervenants du sujet. Par exemple, environ 14% des nouvelles présentées par les reporters féminines sont principalement axées sur les femmes, 9% pour leurs collègues hommes.

 

Suisse

Retrouvez le rapport additionnel pour la Suisse sur equality.ch.

 

« Retour
© 2016 Protestinfo | création site :