• 09 novembre 2015 - 08:50
  • Joël Burri 1665 signes
Eglises

Les mesures d’économie du Canton plombent les finances des réformés valaisans

Tags:

Predication Thomas WaniekEn période de restrictions budgétaires impossible d’obtenir davantage d’argent cantonal. L’Eglise réformée évangélique du canton du Valais devra donc trouver une solution pour financer les fenêtres catéchétiques.

Photo: Thomas Waniek qui vient de terminer sa formation de prédicateur laïc prêche lors du culte synodal

Par Joël Burri

L’enseignement religieux dans le Canton du Valais est non confessionnel. Mais les Eglises bénéficient de quelques heures dans les classes pour se présenter. Ces «fenêtres catéchétiques» étaient entièrement financées par le Canton. Mais pour les réformés, la subvention dépassait les besoins. Il a donc été décidé de réduire la subvention cantonale aux Eglises de 300’000 à 200’000 francs, le temps d’épuiser les réserves ainsi accumulées par l’Eglise réformée. Une réserve désormais épuisée, mais au moment de revenir à la subvention de base le Canton refuse! Ce serait le seul poste budgétaire revu à la hausse, impossible en période de restrictions budgétaires.

Le Conseil synodal (exécutif) a donc annoncé au synode (organe délibérant) qui s’est réuni ce samedi 7 novembre à Sion avoir décidé de garantir cet enseignement qui touche tous les élèves du canton jusqu’à la fin de l’année scolaire en juin 2016, puisant pour cela près de 9000 francs dans les finances de l’Eglise. Mais pour l’année scolaire prochaine, une solution devra être trouvée. L’une des pistes qui se dessinent est de confier cette charge aux paroisses en ajoutant cet enseignement au cahier des charges des ministres. Une décision sera prise lors du prochain synode.

Lors du même synode, un budget 2016 présentant un excédent de charges de 40’000 fr a été adopté.

Election du conseil synodal

A l’unanimité, le Conseil synodal qui entrera en fonction lors du prochain synode a été élu. Il sera composé de Robert Burri (président), Doris Zermatten, et Jean-Luc Borel pour les laïcs et du diacre Mario Giacomino et des pasteurs Daniel Rüegg (nouveau) et Gilles Cavin (nouveau, vice-président) pour les ministres. Il manque un laïc pour compléter l’équipe. L’actuel président, le pasteur Beat Abegglen, le diacre Pierre-Alain Mischler ainsi que Jutta Kummer ne se sont pas représentés pour la prochaine législature qui durera 4 ans.

Une église formatrice

Lors du culte synodal, la prédication a été assurée par Thomas Waniek qui vient de terminer sa formation de prédicateur laïc et Pascale Boismorand a reçu sa consécration diaconale.

« Retour
© 2016 Protestinfo | création site :