×

Message

Failed loading XML... attributes construct error Couldn't find end of Start Tag rss line 1 Extra content at the end of the document
  • 26 octobre 2015 - 08:15
  • Joël Burri 1584 signes
Aide humanitaire

Des migrants passeront l’hiver à «Jura Rosaly»

Jura Rosaly près de Ballaigues. ©Protestinfo/JOBUne colonie chrétienne fondée dans l’immédiat après guerre dans le Jura vaudois accueillera des réfugiés pour l’hiver. L’Etablissement vaudois d’accueil des migrants étudie toute proposition d’hébergement qui peut lui être faite.

Par Joël Burri  

Dès le mois de novembre et jusqu’au printemps prochain, le camp de vacances «Jura Rosaly» à Ballaigues accueillera des migrants, selon une information de «Christianisme aujourd’hui», confirmée par l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM). Selon le mensuel chrétien d’actualité, c’est l’EVAM qui a contacté la Fondation du Grain de blé, propriétaire de la bâtisse isolée située à environ 800 mètres du village.

Les activités prévues à Jura Rosaly durant l’hiver ont été annulées ou déplacées à La Bessonnaz, autre site de la fondation situé dans les hauts de Lignerolle. Mais en raison du nombre de réservations de Jura Rosaly dès le printemps, les migrants devront quitter le site fin avril. «Ce site dispose de 75 places. Il accueillera principalement des familles et des mineurs non accompagnés proche de l’âge de la majorité», explique Evi Kassimidis, chargée de communication de l’EVAM.

«Depuis le mois de juin jusqu’à aujourd’hui nous avons pu trouver 900 places d’accueil supplémentaires.» Dont 750 dans bientôt 14 abris de protection civile. A cela s’ajoutent le Chalet à Gobet jusqu’à la fin de l’année et le chalet de la Clairière à Arveyes qui accueille des mineurs.

L’EVAM reste activement en recherche de solutions d’hébergement. «Nous étudions toutes les possibilités, infrastructures inoccupées, terrain à bâtir et même possibilités de colocation, si des résidants vaudois ont fait connaissance d’un migrant et souhaite l’héberger», détaille Evi Kassimidis qui renvoie au site web de l’EVAM pour davantage d’informations.

La Fondation du Grain de blé organise des camps chrétiens pour enfants depuis 1948. Elle a été fondée par Jean André, homme d’affaires darbyste qui devait sa fortune à l’entreprise familiale d’import-export de céréales. Ce géant mondial du négoce a fait faillite en 2001.

« Retour
© 2016 Protestinfo | création site :