Rosa Parks trône désormais au Capitole

rosaWashington (RNS - ProtestInter) - Rosa Parks aurait eu 100 ans le 4 février dernier. L’héroïne des droits civiques a désormais une statue en bronze au Capitole à Washington. En refusant de céder sa place à un blanc dans un bus, elle a lancé un mouvement qui allait aboutir 381 jours plus tard à l'abrogation des lois ségrégationnistes.

Chaque État peut envoyer deux statues de citoyennes ou citoyens célèbres au Capitole, mais la statue de près de 1225 kilos représentant Rosa Parks était une commande du Congrès lui-même – la première depuis 1873. D’une hauteur totale de  9 pieds (environ 270 cm), elle est la première statue grandeur nature d’une femme afro-américaine dans le complexe du Capitole. Un buste du pasteur Martin Luther King est exposé dans la rotonde depuis 1986. (Photo: RNS)

Le président Barack Obama a participé à l'inauguration de la statue de Rosa Parks mercredi dernier. Les membres de l’Église méthodiste épiscopale africaine (MEA), dont Rosa Parks faisait partie, étaient aussi au rendez-vous.

L’Église MEA a lancé un projet à but non lucratif visant à acquérir les archives de Rosa Parks, entreposées depuis plusieurs années dans les locaux de la maison de vente aux enchères Guernsey’s. Un débat juridique est en cours autour des biens de Rosa Parks, mais les archives, estimées à 10 millions de dollars EU, ne sont toujours pas vendues.

On trouve dans ces archives des témoignages de la foi de Rosa Parks, allant des notes de préparation de sermons dans des bulletins d’Église à sa robe blanche et son chapeau noir d’assistante pastorale. «Nous espérons toujours que l’Église MEA pourra être parmi ceux qui conserveront l’héritage de Rosa Park», a déclaré Jackie Dupont-Walker, directrice de la Commission d’action sociale de l’Église.


Pour lire cet article vous avez besoin de 1 credits, Acheter des crédits.

Pour publier cet article vous avez besoin de 6 credits, Acheter des crédits.

Contenu réservé aux utilisateurs enregistrés

Chers internautes,

Vous aimeriez lire la suite du texte? Quelques explications sur ce que vous pouvez faire.

Comme vous avez pu le constater, ProtestInfo a repris son flux de nouvelles internationales sous le tout nouveau label ProtestInter depuis fin février. Il prend le relais en français d'ENInews, l'agence de presse de la Communauté oecuméniques des Eglises (COE), qui a cessé de diffuser en octobre dernier.

Contrairement au fil ProtestInfo, le fil ProtestInter est payant. Les abonnés peuvent lire quatre textes par semaine, tirés de l'european protestant news network (eppn), proposé par la Communauté d'Eglises protestantes en Europe (CEPE), de l'Evangelischer Pressedienst (epd), le fil d'informations de l'Eglise protestante allemande (Evangelische Kirche in Deutschland - ekd) et de l'agence de presse religieuse américaine Religion News Service (RNS).

ProtestInter se définit comme un fil de nouvelles internationales protestantes et oecuméniques. Le développement d'un réseau de journalistes, propre à ProtestInter, est aussi envisagé.

Deux choix s'offrent à vous: vous vous abonnez à ProtestInter en tant que lecteur privé. En un mot, vous pouvez prendre connaissance de son contenu, mais vous ne devez pas le publier plus loin. Vous êtes en revanche un journal, une radio, une télévision, vous vous abonnez et pouvez utiliser nos productions dans vos médias. Les prix proposés le sont en fonction du tirage ou de l'audience.

abonnements@protestinfo.ch

ProtestInfo, Sévelin 48, 1004 Lausanne CH. Tél: +41 (0)21 312 89 54

© 2014 Protestinfo | création site :